Nergica présente des résultats de recherche lors de CanWEA 2019

L’équipe de Nergica a profité de la tenue du congrès de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) à Calgary, du 8 au 10 octobre derniers, pour présenter les résultats de différents projets de recherche. En voici un résumé.

L’« Ice Production Ratio »

Notre collègue Nigel Swytink-Binnema a présenté l’« Ice Production Ratio » (IPR). Cette méthode d’évaluation des systèmes de protection contre le givre a notamment été utilisée pour l’évaluation du système de dégivrage d’ENERCON. Elle permet aussi d’estimer l’efficacité de tout autre système opérant dans le givre.

Ultimement, Nergica souhaiterait voir l’industrie adopter cette méthode qui permettrait à tous de parler le même langage. Les développeurs pourraient ainsi y recourir pour faire un choix éclairé lors de l’achat d’un système de dégivrage, alors que les exploitants et les fabricants (en anglais « OEM ») pourraient s’en servir pour mesurer l’efficacité d’un système installé ou encore pour communiquer la valeur ajoutée de leur système.

Optimisation de l’évaluation du potentiel éolien en phase de préconstruction

Notre chargée de projet, Marilys Clément, a quant à elle présenté les résultats d’un projet en partenariat avec RES Canada et qui est en cours de réalisation.

Le projet vise à améliorer la qualité de l’évaluation de la ressource (vent, givre, énergie éolienne) en phase de préconstruction. Pour ce faire, Nergica modélise le climat pour plusieurs décennies afin de caractériser le vent et le givre en fonction de leurs moyennes et de leurs variabilités. L’utilisation du modèle de givre mis au point par Nergica, communément appelé « GPEO », permet une caractérisation du givre plus précise par rapport à celle que permettent les modèles utilisés actuellement dans l’industrie. En générant des analyses climatiques plus complètes et une caractérisation plus fiable de la ressource éolienne, ce projet constitue une avancée importante.

Étude sur l’impact des changements climatiques sur l’éolien : les résultats préliminaires

Nigel Swytink-Binnema a également présenté une affiche compilant les résultats préliminaires de l’étude sur l’impact des changements climatiques sur l’éolien. Ces premiers résultats suggèrent une diminution de la durée du givre dans les zones où se trouvent des parcs éoliens.

Auteur(s) :